Démarche synodale diocésaine dans notre groupement paroissial en janvier 2022

Initialement prévue en 2022, la XVIème Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques s’est ouvert en octobre 2021 sur le thème : “Pour une Église synodale : communion, participation et mission”.

L’Église de Dieu est convoquée en Synode : un temps d’écoute, de dialogue et de discernement que l’Église tout entière entend mener au cours des deux prochaines années afin de mieux répondre à sa mission d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ au monde entier. C’est un évènement important de l’Eglise locale et universelle, un évènement qui concerne tous les chrétiens fidèles laïcs, clercs et personnes consacrées.

Comme pour les derniers synodes depuis l’élection du Pape François, une partie préparatoire se déroule dans les diocèses. Cette fois-ci, il s’agit d’un processus qui se met en route.

Qu’est-ce que la synodalité ?

Le Concile Vatican II a rappelé que l’Église est Peuple de Dieu, en marche vers la Vie éternelle en Dieu, un Peuple habité et conduit par l’Esprit Saint.

« Mais le même Esprit Saint… distribue aussi parmi les fidèles de tous ordres, « répartissant ses dons à son gré en chacun » (1 Co 12,11), les grâces spéciales qui rendent apte et disponible pour assumer les diverses charges et offices utiles au renouvellement et au développement de l’Église, suivant ce qui est dit : « c’est toujours pour le bien commun que le don de l’Esprit se manifeste dans un homme » (1 Co 12,7) » (LG 12).

 Pour entrer concrètement dans l’étape préparatoire en diocèse, notre évêque nous invite à réaliser un travail avec les différentes équipes et mouvements en lien avec chacune de nos paroisses. Il s’agit d’organiser des rencontres spécifiques pour partager ensemble un temps de réflexion. Ensuite, chaque curé pourra faire remonter au vicaire général un petit compte-rendu écrit (un recto A4) avant le 24 avril 2022.

Manière de procéder :

Le document nous invite à commencer par écouter la Parole de Dieu, en reprenant les écrits bibliques, en particulier les rencontres de Jésus, sa relation à la foule, aux Apôtres (par ex Jn 4,1-42 ou Mt 15,21-28), et dans les Actes la rencontre de Pierre avec Corneille (Ac 10).

Avant de se projeter en avant, ou d’exprimer nos désirs, commençons par faire le point sur la situation dans notre communauté paroissiale en 3 temps :

1- Demandons tout d’abord à l’Esprit Saint de nous éclairer, d’ouvrir nos cœurs aux belles réalisations existant déjà, à la richesse de ce qu’elles apportent. Emerveillons-nous de ce que l’Esprit nous fait déjà vivre, des fruits que cela donne.

Comment marchons-nous ensemble ? Est-ce que le Conseil Pastoral Paroissial (et/ou groupe vision) est un moyen de vivre cette marche ensemble ? Et le Conseil pour les affaires économiques ?

Et chacune des équipes paroissiales de liturgie, les catéchistes, les équipes qui accompagnent des familles dans leur vie chrétienne, leur permettant de découvrir les grâces de Dieu dans les sacrements de baptême, mariage, réconciliation…, et la tendresse de Dieu lorsque le deuil ou la maladie nous frappent…, l’écoute des plus petits…

2- Dans un deuxième temps, n’ayons pas peur, toujours dans la lumière de l’Esprit Saint, d’identifier les dysfonctionnements, de discerner ce qui pourrait être amélioré, d’imaginer ce qui pourrait être mis en place.

3- Enfin, demandons à l’Esprit Saint qu’il nous éclaire sur les pas qui seraient à accomplir pour porter davantage ensemble la mission, et de réfléchir aux priorités, non de façon idéologique mais en écoutant les appels de Dieu, tout en se mettant au service des plus petits.

PRIÈRE utilisée pour les synodes : ICI