Message de Mgr Roland : “J’invite tous les chrétiens du diocèse à prier.”

Notre pays et le monde entrent dans une période de crise : crise sanitaire, crise économique, crise qui mettra à rude épreuve notre société. En cette période troublée, j’invite tous les chrétiens du diocèse à prier en communion les uns avec les autres.

Prier pour les malades.

Prier pour ceux qui sont isolés et délaissés.

Prier pour les soignants et les responsables politiques.

Prier pour ceux qui sont en deuil.

Prier pour toute l’Eglise,
pour que chaque chrétien, chacun de nous,
sache se mettre au service des autres,
sache faire preuve de fraternité pour tous,
sache donner sa vie à la suite du Christ.

Prier enfin pour que cette épidémie cesse bientôt.

De tout temps, les chrétiens se sont tournés vers Notre-Dame pour qu’elle les garde sous son manteau, sous l’abri de sa miséricorde : je vous propose d’offrir chaque jour une dizaine de chapelet à ces intentions.

J’appelle tous ceux qui le peuvent à jeûner vendredi 20 mars et à remplacer le temps du déjeuner par un temps de prière avec le chemin de Croix. Avec nos privations, nous ferons monter vers le Seigneur notre prière pour tous les hommes.

Que saint Vincent de Paul et la bienheureuse Rosalie Rendu, qui ont œuvré dans notre diocèse et qui se sont dépensés au service de leurs frères et sœurs malades pendant des temps d’épidémie, soient nos modèles et nos intercesseurs en cette période.

+ Pascal Roland

 

Depuis le 14 mars, les églises peuvent rester ouvertes, mais les messes ne peuvent plus être célébrées en public.

Les prêtres célébreront donc la messe sans assemblée, et les chrétiens sont invités à s’unir à eux dans la prière : en méditant la Parole de Dieu, en suivant les messes diffusées à la télévision ou à la radio (Jour du Seigneur, KTO, RCF…)

Nous vous informerons dans les prochains jours des dispositions mises en place pour aider chaque chrétien du diocèse à vivre sa foi dans ce contexte.

Sous l’abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve,
mais de tous les dangers délivre-nous toujours,
Vierge glorieuse et bénie.